Blog-note : 11 mai, venteux
11 mai, 2007 @ 11:10 Dire,Réflexion

Réflexions : Après relecture de la citation de Diderot, extraite de la Religieuse, il me semble qu’en effet il est facile de dire que l’on aime la solitude quand, on a, ou eut, une vie bien remplie, comme Jacquelin Kerne. Mais quand on en est victime, comme Kaspard Hauser, on doit beaucoup moins l’apprécier. Les religions ne seraient-elles pas sorties de l’imagination d’individus trop solitaire ? Est-ce ça que Diderot sous-entend ? D’ailleurs il y a un travail d’historien à faire sur l’utilisation de la solitude par les religieux.

-Jean
rss pas de réponses

Laisser un commentaire

openspach |
CFDT SNCF Languedoc Roussillon |
Marc Champel |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | souvenirsdelecolejeanmoulin
| CUIRS AUX BANQUES
| ART DE DEPLAIRE