29 août, pluvieux
29 août, 2007 @ 8:52 A retenir,Ephémérides

Entendu : Il n’y a rien à voir et c’est ce qui perturbe les astronomes. 070829trouuniverscmb.jpgLes 27 radiotélescopes basés dans l’état du Nouveau-Mexique (Ouest des Etats-Unis) ont déniché un trou spatial qui ne contient ni galaxies ou étoiles. Que du vide.

Trou noir?

La zone située dans la direction de la constellation de l’Eridan est large d’un milliard d’années-lumière. A bord d’un vaisseau pouvant aller à la vitesse de la lumière, il faudrait un milliard d’années pour traverser ce trou. «Du jamais vu et pas normal», selon les astrophysiciens de l’université du Minnesota. Car il ne s’agit pas d’un trou noir. Les observations des télescopes ne révèlent pas la présence d’un champ gravitationnel intense : l’absence de rayonnement et donc l’obscurité n’est donc pas le résultat d’une lumière aspirée par un astre massif.

Frigo à lumière

Devant l’étendue gigantesque de cet objet sidéral éloigné de 6 à 10 milliards d’années-lumière de notre globe, les explications ne se bousculent pas. Une hypothèse tient pour l’instant la corde. La zone serait l’empreinte d’une zone opaque de l’univers. Les scientifiques ont décelé des radiations émises 380.000 ans après le Big Bang, les restes d’une lumière émise juste après la formation de l’univers. A cette époque, les températures étaient si importantes que la matière et la lumière se seraient amalgamées pour donner naissance à l’«énergie noire» totalement opaque.

Depuis, le mercure aurait chuté de manière vertigineuse, atteignant les -270 °C, le 0 absolu, température réellement mesurée par les télescopes du Nouveau-Mexique. D’où la désignation utilisée par les astrophysiciens pour explique le phénomène: un «cold spot» (ndlr : tache froide). Dans cette région, toute particule émettant des ondes lumineuses perdra son énergie. Et donc sa luminosité.

“Non seulement personne n’avait jamais trouvé un vide aussi grand, mais nous n’avions jamais même prévu d’en trouver un de cette taille,” commente Laurent Rudnick (University of Minnesota). Rudnick, avec Shea Brown et Liliya R. Williams, également de l’Université du Minnesota, ont rapporté leurs résultats dans un papier accepté pour publication dans Astrophysical Journal.

Les astronomes savaient depuis des années que, sur de grandes échelles, l’Univers a des régions “vides”, c’est à dire en grande partie dénuées de matière. Cependant, ces vides sont beaucoup plus petits que celui trouvé par Rudnick et ses collègues. “Ce que nous avons trouvé n’est pas normal, basé sur les études d’observations ou sur les simulations sur ordinateurs de l’évolution à grande échelle de l’Univers,” ajoute Williams.

Date :

1911 : Ishi, dernier indien yahi, dont le vrai nom est inconnu (ishi signifie homme en Yahi), se rend dans la ville d’Oroville où il est capturé.

-Jean
rss pas de réponses

Laisser un commentaire

openspach |
CFDT SNCF Languedoc Roussillon |
Marc Champel |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | souvenirsdelecolejeanmoulin
| CUIRS AUX BANQUES
| ART DE DEPLAIRE