posts de décembre 2007


20 décembre : froid

Théâtre : Hier soir nous nous sommes retrouvés autour d’une bûche, d’une bouteille de mousseux et d’un café. J’ai eu une petite prise de bec avec l’une des femmes, spécialiste de la petite médisance discrète et personne n’a prit sa défense : et pour cause, elle en a près tout le monde. Je l’attends de pied ferme au 9 janvier. J’ai l’intention de lui montrer qu’elle me connaît mal.

Absurde : Regarde-toi un peu. Tu n’as pas honte, d’être si jeune ? A ton âge ! Daniel Pennac.

13 décembre

Moi : Nouvelle nuit blanche. Comme Proust j’ai attendu le matin non en écoutant le train passer dans le lointain, mais les voitures.
J’ai lu les Lettres de Saint-Exupéry à sa mère. J’admire son style, si clair si concis. J’ai regardé à la télé les émissions les moins intéressantes pour moi.
Je n’ai aujourd’hui, goût à rien et aucune inspiration. Aucune idée ne vient parce que je ne parviens pas à penser à autre chose que mon problème. Je suis en colère avec moi-même, je m’en veux.

11 décembre

Inspiration : Si je vivais avec elle, je m’attacherais à faire toute chose parfaitement, même la plus insignifiante soit-elle, pour qu’elle n’aie pas de reproches à me faire, mais surtout, pour qu’elle sache que j’y ai mis la meilleur volonté du monde uniquement pour elle.

Lecture : La correspondance de Saint-Ex à sa mère est dans un style très épuré, agréable à lire. J’ai d’énormes progrès à faire de ce côté-là.

openspach |
CFDT SNCF Languedoc Roussillon |
Marc Champel |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | souvenirsdelecolejeanmoulin
| CUIRS AUX BANQUES
| ART DE DEPLAIRE