11 mai
11 mai, 2008 @ 4:35 A méditer

L’Univers – ou, plutôt, la perception que nous en avons – présente, en effet, une … particularité fascinante : lorsque nous regardons loin dans l’espace, nous regardons, aussi nécessairement en arrière dans le temps, cela en raison de la vitesse finie de la propagation de la lumière et de toute autre type de signal. Ainsi, la lumière du Soleil nous parvient après 8 minutes de parcours, et cet astre nous apparait donc, à tout instant tel qu’il était 8 minutes auparavant. (…) La grande nébuleuse de la constellation d’Andromède, la plus proche des grandes galaxies spirales semblables à notre Voix lactée, se trouve à une distance de 2,3 millions d’années lumière, et nous la voyons telle qu’elle était il y a 2,3 millions d’années, à l’époque où Australopithecus et Homosapiens se battaient pour survivre.

-Jean
rss pas de réponses

Laisser un commentaire

openspach |
CFDT SNCF Languedoc Roussillon |
Marc Champel |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | souvenirsdelecolejeanmoulin
| CUIRS AUX BANQUES
| ART DE DEPLAIRE