chronique : n° 8
16 mai, 2008 @ 9:15 Dire

Il arrive souvent qu’à partir d’une réponse que l’on m’a fait ou de plusieurs dans une journée mon imagination se mette en route et le soir je cherche s’il y avait un sens général à ces mots épars entendus ce qui me permettrait de savoir ce que l’on dit sur moi. Mais souvent je me persuade moi-même que tout cela n’a pas un sens caché et que laisse trop travailler mon imagination.

-Jean
rss pas de réponses

Laisser un commentaire

openspach |
CFDT SNCF Languedoc Roussillon |
Marc Champel |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | souvenirsdelecolejeanmoulin
| CUIRS AUX BANQUES
| ART DE DEPLAIRE