Aurore
18 avril, 2009 @ 5:00 Versifier

Au lever du jour,
En écoutant les chants d’oiseaux,
Qui peut dire,
S’il en manque un depuis la veille ?
Et la vie continue !
Il en sera de même pour moi !

-Jean
rss pas de réponses

Laisser un commentaire