Michael Baigent / Richard Leigh : Des Templiers aux Francs-maçons
5 août, 2010 @ 9:55 Notes de lecture,Va savoir !

57259maons.jpgQuand on entrait dans le Temple, on abandonnait véritablement son identité, on se subsumait à l’ordre. L’image rigide et nue du glaive (sur la tombe) était supposée rendre témoignage de la piété et de l’abnégation ascétique qui régnaient au sein de l’ordre. J’ai Lu n° 8935 p. 26

… les templiers possédaient une flotte substantielle qui ne fut jamais découverte par leurs persécuteurs d’Europe. J’ai Lu n° 8935 p. 28

-Jean
rss pas de réponses

Laisser un commentaire

openspach |
CFDT SNCF Languedoc Roussillon |
Marc Champel |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | souvenirsdelecolejeanmoulin
| CUIRS AUX BANQUES
| ART DE DEPLAIRE