Michael Baigent / Richard Leigh : Des Templiers aux Francs-maçons
9 août, 2010 @ 10:30 Notes de lecture,Va savoir !

57259maons.jpgAu XIIe et XIIIe siècle, Agen avait été l’un des foyers de l’hérésie cathare ou albigeoise, et des cathares avaient survécu dans la région au moins jusqu’en 1250. Des preuves accablantes montrent que les Templiers avaient été « contaminés », (…) par la pensée cathare, et avaient même donné refuge aux cathares qui fuyaient l’Inquisition*. D’ailleurs l’un des Grands Maîtres les plus influents de l’ordre, Bernard de Blanchefort, était issu d’une très vieille famille cathare. De plus, Agen se trouvait dans le domaine que le Temple possédait en Provence. Entre 1248 et 1250, le Maître de Provence était Roncelin de Fos. Puis, de 1251 à 1253, Roncelin fut Maître d’Angleterre. En 1260, il était reconnu Maître de Provence, et présida en tant que tel jusqu’en 1278. Il est ainsi fort possible que Roncelin ait transplanté certains aspects de l’hérésie cathare de son sol natal en Angleterre. J’ai Lu n° 8935 p. 83

-Jean
rss pas de réponses

Laisser un commentaire

openspach |
CFDT SNCF Languedoc Roussillon |
Marc Champel |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | souvenirsdelecolejeanmoulin
| CUIRS AUX BANQUES
| ART DE DEPLAIRE