posts du 20 août, 2010


Sonne le glas !

Sonne le glas. Il est seize heure.
Au milieu de la vie qui continue, elle s’en va.
Pour une dernière fois, son nom va être évoqué.
Pour la dernière fois, elle traversera le village ensoleillé.
Puis, insensiblement son souvenir va s’effacer
pour n’être plus un jour que quelques lignes sur du papier
pour n’être plus que quelques photos à identifier.
Elle emporte avec elle ses espoirs, ses chagrins et ses joies !
ses déceptions, ses illusions et ses rêves de jeune fille.
Même le tumulus qui ce soir la recouvrira,
sera usé par le temps et n’arrêtera plus les passants.
A quoi cela sert-il tout le mal qu’on se donne à vivre ?
Bientôt notre tour viendra !
Quel est le sens caché à tout cela ?

Cambrure

Cambrure dans Femme : Citations 57-177-cambrure--300x205

Etre nus, c’est ne plus rien se cacher, c’est ne même plus avoir besoin de mots car le corps parle de lui-même, dans cet ailleurs de l’enfance qui n’est plus que la simplicité quand elle sait s’habiter.
Victor-Lévy Beaulieu (1945 – Journal d’un jeune marié

Eustorg de Beaulieu (1495-1552)

Cul enlevé, trop mieux qu’une coquille,
Ô cul de femme ! Ô cul de belle fille !
Cul rondelet, cul proportionné,
De poil frisé pour haie environné,
Où tu te tiens tout jour la bouche close,
Fors quand tu voys qu’il faut faire autre chose.
Cul bien froncé, cul bien rond, cul mignon,
Qui fait hurler souvent ton compagnon
Et tressaillir, quand sa mie on embrasse
Pour accomplir le jeu de meilleure grâce…
Dirai-je rien de ta grande franchise ?
Las, si je le ferai ! Car tu peux dans l’église
A un besoin soupirer et péter
Quoique le nez n’en veuille dépité
Et qu’on te dise que tu es sacrilège
Qui est à toi un très beau privilège.

openspach |
CFDT SNCF Languedoc Roussillon |
Marc Champel |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | souvenirsdelecolejeanmoulin
| CUIRS AUX BANQUES
| ART DE DEPLAIRE