Eustorg de Beaulieu (1495-1552)
20 août, 2010 @ 5:00 S'émouvoir

Cul enlevé, trop mieux qu’une coquille,
Ô cul de femme ! Ô cul de belle fille !
Cul rondelet, cul proportionné,
De poil frisé pour haie environné,
Où tu te tiens tout jour la bouche close,
Fors quand tu voys qu’il faut faire autre chose.
Cul bien froncé, cul bien rond, cul mignon,
Qui fait hurler souvent ton compagnon
Et tressaillir, quand sa mie on embrasse
Pour accomplir le jeu de meilleure grâce…
Dirai-je rien de ta grande franchise ?
Las, si je le ferai ! Car tu peux dans l’église
A un besoin soupirer et péter
Quoique le nez n’en veuille dépité
Et qu’on te dise que tu es sacrilège
Qui est à toi un très beau privilège.

-Jean
rss pas de réponses

Laisser un commentaire

openspach |
CFDT SNCF Languedoc Roussillon |
Marc Champel |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | souvenirsdelecolejeanmoulin
| CUIRS AUX BANQUES
| ART DE DEPLAIRE