Lucie Wisperheim : Les non-dits de Régine Desforges
12 septembre, 2010 @ 9:38 Notes de lecture

58172desforges.jpg… j’ai été longtemps une grande menteuse ! Puis, soudain, j’ai pris le parti de la vérité, qui est l’art suprême du mensonge. Essayer ! Quand vous dites une vérité forte, finalement, personne ne vous croit. Le Livre de Poche n° 14635 p. 13

-Jean
rss pas de réponses

Laisser un commentaire