Pauline Darley : Louise : La papesse

57281thepopess.jpg

Pandora

Et que je n’oublie pas d’évoquer, à cette heure solennelle où j’écris l’aventure qui a le plus amusé mes amis, l’objet principal que j’ai sans le vouloir sauvé du désastre : le minuscule livre intitulé Ombre, de Gennevray, traduction roumaine parue dans une de ces colletions populaires qui ont nourri et instruit une génération entière, et dont l’éditeur, un juif sans nom dans le monde, a fait faillite et s’est tué.

Panaït Istrati (1884-1935), Pour atteindre la France, Hatier Poche n° 35 p. 100

-Jean
rss pas de réponses

Laisser un commentaire

openspach |
CFDT SNCF Languedoc Roussillon |
Marc Champel |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | souvenirsdelecolejeanmoulin
| CUIRS AUX BANQUES
| ART DE DEPLAIRE