posts du 17 septembre, 2010


Panaït Istrati ( 1884-1935) : Pour atteindre la France.

57289istratipanate.jpgPour atteindre la France – qui a toujours été regardée par l’Orient comme une amante idéale – nombre de vagabonds rêveurs se sont éperdument lancés à son appel, bien plus qu’à sa conquête, mais la plupart, les meilleurs peut-être, ont laissé leurs os avant de l’avoir connue, ou après, ce qui revient au même. Car il n’y a de beauté que l’illusion. Et qu’on atteigne ou non le but de sa course, l’amertume a presque le même goût dans es deux cas. Les fins se valent toujours. Ce qui importe, pour l’homme aux désirs démesurés, c’est la lutte, la bataille qu’il livre à son sort pendant que ces désirs persistent : voilà toute la vie, la vie du rêveur. Hatier Poche n° 35 p. 77

57-289 : ensoleillé

Blog : Denis Chapouillé : La si belle petite Zoulou !

Gustave Nadaud (1820-1893) : Maimez-vous ?

Vous êtes si jolie !
Laissez-moi
Vous regarder, Julie,
Sans effroi;
Vos regards, que j’appelle,
Sont si doux !
Je vous aime, cruelle;
M’aimez-vous ?

Vos cheveux que je presse,
Sont si longs !
Vos bras, que je caresse,
Sont si ronds !
Et vos petits doigts roses,
Entre nous,
Promettent tant de choses…
M’aimez-vous ?

Col blanc, taille mignonne,
Que d’appas !
Vous devez être bonne,
N’est -ce pas ?
Laissez tomber ces voiles
Si jaloux…
Ciel ! je vois les étoiles !
M’aimez-vous ?

Ce beau sein sur ma bouche,
Qu’il est pur !
Ce bouton que je touche,
Qu’il est dur !
Ah ! laissez-moi descendre
Au-dessous;
Laissez-moi vous surprendre…
M’aimez-vous ?

Richesses inconnues
Je vous vois !
Vos beautés toutes nues
Sont à moi !
Poussons, poussons, ma mie,
Les verrous ;
Je souffle la bougie…
M’ aimez-vous ?

Josef Mánes (1820-1871) : La couturière

57284dressmaker.jpg

openspach |
CFDT SNCF Languedoc Roussillon |
Marc Champel |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | souvenirsdelecolejeanmoulin
| CUIRS AUX BANQUES
| ART DE DEPLAIRE