Yvonne Hermann Oilson : Liminaire
24 octobre, 2010 @ 5:00 Citations : L'art d'écrire

Va ! Chante sans souci de mode ou de critique
Sans souci de lois ni de maître.
Selon le rythme de ton sang, selon ton âme,
Tes joies, ton amour, ta détresse.
Chante quand gronde, en toi cette force invincible
Qui se libère par des mots
Et dont tu ne pourrais, fût-ce au prix de ta vie,
Détourner la douce violence.

-Jean
rss pas de réponses

Laisser un commentaire

openspach |
CFDT SNCF Languedoc Roussillon |
Marc Champel |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | souvenirsdelecolejeanmoulin
| CUIRS AUX BANQUES
| ART DE DEPLAIRE