Camille Corot (1796-1875) : La Lecture interrompue – v. 1870
25 décembre, 2010 @ 5:00 Femme : Lecture

56310corot.jpg

The Art Institute, Chicago.

Lors de ses longues séances d’études de la figure humaine Corot cherche à rendre avec le plus grand réalisme possible et une parfaite précision visuelle les couleurs des vêtements portés par son modèle, qu’ils soient vivement colorés ou en ton sur ton. Ensuite, il s’attarde à décirie les postures des jeunes femmes, trouvant dans leurs attitudes une infinie succession de mises en scène, envisageables ensuite dans telle ou telle composition mythologique ou biblique. Enfin, il insuffle dans ses œuvres une double poésie, provoquée par la langueur de la jeune fille, tour à tour triste ou rêveuse. Il représente fréquemment le thème de la lecture, qui évoque un univers intérieur et rappelle la figure classique de la mélancolie. Que ce soit dans la Lettre ou dans la Liseuse dans la campagne (vers 1865 et 1869 New-York), Corot cherche à faire du spectateur un voyeur de l’intimité d’une jeune femme concentrée dans ses lectures.

-Jean
rss pas de réponses

Laisser un commentaire

openspach |
CFDT SNCF Languedoc Roussillon |
Marc Champel |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | souvenirsdelecolejeanmoulin
| CUIRS AUX BANQUES
| ART DE DEPLAIRE