Jean Chalon (1935 – : Chère George Sand
3 février, 2011 @ 12:58 Notes de lecture

58085cheregeorgesand.jpgAu dix-neuvième siècle, en Italie, les épouses pouvaient avoir, sans que cela porte atteinte à leur réputation, un sigisbée, c’est-à-dire un chevalier servant, un confident. A la même époque, cette notion de sigisbée est inconnue en Gascogne, comme dans le Berry. Le Livre de poche n° 9518 p. 109

-Jean
réponses desactivées




openspach |
CFDT SNCF Languedoc Roussillon |
Marc Champel |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | souvenirsdelecolejeanmoulin
| CUIRS AUX BANQUES
| ART DE DEPLAIRE