Jan Karski (1914-2000) : Mon témoignage devant le monde
27 février, 2011 @ 1:31 Notes de lecture

58080karski.gifPrès de la frontière, je devais entrer en contact avec quelqu’un qui faisait passer clandestinement des gens du côté soviétique. Il s’avéra que c’était un Juif et faisait partie d’une organisation juive (8) qui travaillait avec nous et dont la tâche essentielle était de faire passer les réfugiés juifs des territoires sous occupation nazie en territoire sous occupation soviétique. La terreur de masse avait déjà débuté dans le Generalgouvernement à l’encontre des Juifs. Je franchirais la frontière avec un groupe de Juifs… Points n° p 2543 p. 145 (8) Ce groupe de passeurs juifs entre les deux zones d’occupation était très probablement lié à la structure de résistance du « Korpus Bezpieczemtsva » ou KB (Corps de sécurité), engagé en octobre-novembre 1939 dans diverse initiatives tendant à organiser une résistance juive encadrée par d’anciens officiers d’origine juive de l’armée polonaise. Mal connu, farouchement combattu et dénigré par les bundistes en particulier, ce sera le ZZW (Union militaire juive), dont le docteur Marian Apfelbaum s’est fait en France l’historien.

-Jean
réponses desactivées




openspach |
CFDT SNCF Languedoc Roussillon |
Marc Champel |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | souvenirsdelecolejeanmoulin
| CUIRS AUX BANQUES
| ART DE DEPLAIRE