posts du 25 mars, 2011


Alessandro Barbero (1959- : Le Jour des Barbares

58114lejourdesbarbaresalessandrobarbero.jpg(369 de notre ère) … Thémistius fait l’éloge de Valens qui, alors qu’il pouvait exterminer les Goths, a préféré les épargner, et il formule cette extraordinaire comparaison : nous nous préoccupons beaucoup, dit-il, de préserver les espèces animales, nous ne voulons pas voir disparaître les éléphants de Libye, les lions de Thessalie et les hippopotames du Nil ; nous devons donc nous réjouir que Valens ait sauvé de l’extermination « une population d’hommes, peut-être des barbares, comme le diront certains, mais des hommes tout de même. «  Champs Histoire n° 974 p. 58

Face à la persécution

58113juifsdelens.jpg4e de couverture :  » L’histoire de la Shoah en France envisagée dans une nouvelle perspective.

S’appuyant sur un formidable travail d’archives et décrivant l’éventail des parcours des victimes, entre la vie et la mort, voici l’histoire des 991 Juifs de Lens entre 1940 et 1945, au jour le jour, famille par famille. Chaque temps de la discrimination antisémite en France est scruté du côté des persécutés : l’identification, l’aryanisation, l’arrestation, la déportation.

Au total, que fallait-il faire ? Se déclarer comme juif ou se taire ? Fuir ou se cacher ?

Nicolas Mariot est chercheur au CNRS. Il a notamment publié Bains de foule. Les voyages présidentiels en province, 1888-2002 et, avec A. Loez, Obéir/désobéir. Les mutineries de 1917 en perspective.

Claire Zalc est chercheuse au CNRS. Elle a codirigé 1931, les étrangers au temps de l’exposition coloniale (2008), le catalogue de l’exposition du même nom dont elle était commissaire et qui s’est tenue à la Cité nationale de l’histoire de l’immigration, et a publié Melting Shops. Une histoire des commerçants étrangers en France.  »

58-113 : printanier

Entendu : Il y a dans l’admiration je ne sais quoi de fortifiant qui dignifie et grandit l’intelligence. Victor Hugo (1802-1885), Post-Scriptum de ma vie (1901)

Entendu : C’est aberrant de voter pour le FN. Ce n’est pas mes racines. Ca me fait peur ! Johnny Halliday, Entretien au Parisien

Blog : Journal intime d’une pro-Ana

Kristin Keurk

58109kristinkreuk989kristinkreukcelebritesfemmes.jpg

Ce qui sauve les femmes, c’est que pour lire dans leur âme, il faut regarder leurs yeux.
Marcel Achard (1899-1974)

openspach |
CFDT SNCF Languedoc Roussillon |
Marc Champel |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | souvenirsdelecolejeanmoulin
| CUIRS AUX BANQUES
| ART DE DEPLAIRE