posts de mars 2011


58-044 : photo du jour !

58044maiche.jpg

88 /

56088.jpg

Déclaration

57077couple.jpg

C’est pour vous, et uniquement pour vous que je l’ai fais. Vous êtes trop généreuse pour vous jouer de mes sentiments. L’entretien que vous avez eu avec ma tante hier soir m’a donné des raisons d’espérer que j’osais à peine entrevoir. Si vous avez gardé les mêmes sentiments qu’auparavant dites-le moi. Mon affection et mon désir sont intacts. Mais un seul mot de vous suffira à me réduire au silence. Si vos sentiments envers moi ont changés, je dois vous dire que vous avez pris possession de tout mon être, et je vous aime. Et je ne veux plus jamais être séparé de vous.

Orgueil et préjugés, William Darcy à Elizabeth Bennet.

Napoléon Bonaparte (1769-1821)

58099napoleonbonapartexxlouisleopoldboilly.jpgL’art d’être tantôt très audacieux et tantôt très prudent est l’art de réussir.

Belle de nuit !

57214nd511kp9.jpg

Julien Sarrazin (1924-1991) : Contrescarpe

58101contrescarpepoche.jpgPour mieux faire bouillir la marmite, plus exactement faire bouillir la marmite à la limite du strict nécessaire, la mère, en plus de ses gosses, prenait aussi un bébé en nourrice. C’est ainsi que j’ai failli changer de mère.

Une Parisienne avait apporté un bébé maigrichon de mon âge, nous étions ensemble dans un parc, le jour où cette mère-là vint en visite quelques mois plus tard, elle m’attrapa, me prit dans ses bras, m’embrassa, m’embrassa, folle de joie de retrouver son gosse si beau et si costaud.

Ma mère me raconta plusieurs fois avec des pleurs de rire et de consternation :  » Mais, madame, c’est le mien, je vous assure ! » Avec ma mère tous les bébés savaient chantonner avant de savoir parler. Le Livre de Poche n° 4987 p 23

Jean Ferrat (26-12-1930/13-03-2010) : Le cœur fragile

58101jeanferrat.jpg

Si je meurs un beau soir d’hiver
On dira que c’est d’un cancer
Ou bien d’un truc à quelque chose
Il peut se trouver des experts
Qui décréteront au contraire
Que c’était la tuberculose

C’est pourquoi je prends les devants
Pour affirmer dès maintenant
Croyez pas ces vieux imbéciles
J’avais une santé de fer
Je n’avais qu’un petit travers
J’avais le cœur un peu fragile

Le cœur fragile
Les mains fébriles
La bouche offerte
J’aurai vécu
Sans avoir cru
L’île déserte
En attendant
Le cœur battant
La découverte
Je veux dormir
Je veux mourir
La porte ouverte

Quand on prend tout d’un cœur léger
Il paraît qu’on vit sans danger
Que la mort longtemps nous évite
Mais j’ai voulu croire au bonheur
Et j’ai pris tant de chos’s à cœur
Que mon cœur a battu trop vite

Au lieu d’être un homme averti
Qui se passionne au ralenti
J’ai pris le parti des poètes
C’est en cherchant la toison d’or
Que mon cœur a battu si fort
Quand j’y pense encore il s’arrête

Le cœur fragile
Les mains fébriles
La bouche offerte
J’aurai vécu
Sans avoir cru
L’île déserte
En attendant
Le cœur battant
La découverte
Je veux dormir
Je veux mourir
La porte ouverte

On me dira c’est pas sérieux
On ne s’en va pas pour si peu
Il faut des raisons bien plus fortes
Mais je n’ai pas d’autres raisons
De mettre sous le paillasson
La petite clé de ma porte

On peut mourir tout doucement
D’un petit baiser qu’on attend
D’une voix froide au téléphone
D’un mot qu’on lance à bout portant
D’une confiance qu’on reprend
D’un amour qui vous abandonne

Le cœur fragile
Les mains fébriles
La bouche offerte
J’aurai vécu
Sans avoir cru
L’île déserte
En attendant
Le cœur battant
La découverte
Je veux dormir
Je veux mourir
La porte ouverte

58-101 : pluvieux

Entendu : De l’arbre je suis la pirogue !

Lu : La possibilité de vivre commence dans le regard de l’autre. Les Particules élémentaires (1998) Michel Houellebecq

Philippe Jacquot (23-04-1966/

57218philippejacquot.jpg

On doit lire tous les écrivains deux fois, les bons et les mauvais. Les uns, on les reconnaîtra ; les autres, on les démasquera.

Karl Kraus

Karl Kraus (1874-1936) : Aphorismes

58092kraus.jpg

Le jeu de mots, méprisable en soi, peut être, au service d’une intention artistique, le plus noble des instruments quand il représente une idée spirituelle en raccourci. Il peut ramasser en une épigramme toute une critique de la société.

Lillebonne

Lillebonne (Seine-Maritime) : Découverte, d’une nécropole romaine. Elle pourrait contenir plusieurs milliers de sépultures. Cela confirme l’importance, sous l’Antiquité, de la cité portuaire appelée alors Juliobona, qui commerçait déjà avec la future Angleterre.

Les archéologues ont mis au jour une centaine de tombes, de sarcophages, de coffrages ou encore d’urnes funéraires, après deux semaines de fouilles.

Lawrence Gipe

57004artpick.jpg

 Je demande à un livre de créer en moi le besoin de ce qu’il m’apporte.
Jean Rostand

Paul Verlaine (1844-1896) : La Candeur des enfances

57033seinsnus.jpg

Toutes grâces, et toutes nuances
Dans l’éclat doux de ses seize ans,
Elle a la candeur des enfances
Et les manèges innocents.
La bonne Chanson.

106jama050406unegd.jpg

Claudie Dickson

57085janela2.jpg

87 / 1997

56087.jpg

Encerclée

57092couple.jpg

Tout en moi a été conçu pour te sembler attirant, ma voix, mon visage, et même mon odeur. Comme si j’avais besoin de tout ça. Comme si tu pouvais m’échapper. Comme si tu pouvais te battre contre moi !

Twilight – Chapitre 1 : fascination, Edward.

Jacques Prévert (1900-1977)

Il n’a plus qu’une seule vie à vivre
alors il prend son temps
et fait durer le plaisir

Il a déjà vécu six fois
mais cela ne lui a pas servi de leçon
Pour lui
la douleur qui s’oublie est la sœur du désir
Aussi
quand il consent à rallumer la lanterne magique de
ses vies antérieures,c’est tout bonnement pour
voir danser leurs plus voluptueux souvenirs.

Grand bal du printemps

Marcel Proust (1871-1922) : Le Temps retrouvé

58087proust.jpgCar il y a dans ce monde où tut s’use, où tout périt, une chose qui tombe en ruine, qui se détruit encore plus complètement, en laissant encore moins de vestiges que la Beauté : c’est le Chagrin. Folio 159, p. 12

Taizhou

58101momiedecouverteenchine.jpg

Dans la ville Taizhou (province du Jiangsu) en Chine, au cours d’élargissement d’une rue, a été découverte la momie, d’une femme extrêmement bien conservée.

Elle mesure 1,5 m. Elle était immergée dans un liquide brun et dans un cercueil contenant aussi, des os, des céramiques, des écrits et des reliques. Son costume, très bien conservé, est un habit traditionnel de la dynastie Ming (1368-1664).

Cette momie est la cinquième a être retrouvée dans un état comparable.

Plus… 

1234

openspach |
CFDT SNCF Languedoc Roussillon |
Marc Champel |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | souvenirsdelecolejeanmoulin
| CUIRS AUX BANQUES
| ART DE DEPLAIRE