posts du 15 avril, 2011


58-134

Appelé ma mère vers 18h. Rien de particulier.

  • Elle fait son jardin lentement ; s’inquiète de ma toux persistante ; se plaint de la bise ; a fait du feu ; a eu la visite du paysagiste venu nettoyer ses talus.
  • Elle dit que le divorce de l’une de mes sœurs, vient du fait que son mari était pompier volontaire.  » C’est une secte. Entre les manœuvres, les interventions et la paperasse, il n’était jamais là. « 
  • Elle remémore son étrange ressemblance, tant par la corpulence, que les traits du visage, avec Lucie, la sœur de sa mère. Elle en avait prit conscience à l’enterrement de cette tante, lorsqu’en entrant dans l’église elle avait sentit les regards de l’assistance et de ses cousins, et, que ceux-ci étaient venu lui dire  » Comme tu ressembles à notre maman.  »

Antoine de Saint-Exupéry (1900-1944) : Terre des hommes

LectureSi on lui parlait de son courage, Guillaumet hausserait les épaules. Mais on le trahirait aussi en célébrant sa modestie. Il se situe bien au-delà de cette qualité médiocre. S’il hausse les épaules, c’est par sagesse. Il sait qu’une fois pris dans l’événement, les hommes ne s’en effraient plus. Seule l’inconnu épouvante les hommes. Mais, pour quiconque l’affronte, il n’est déjà plus l’inconnu. Surtout si on l’observe avec cette gravité lucide. Le courage de Guillaumet, avant tout, est un effet de sa droiture. Le Livre de Poche n° 68 p. 61

Anna Morozova

57052annamorozova.jpg

Le bain

57050outdoorbath.jpg

openspach |
CFDT SNCF Languedoc Roussillon |
Marc Champel |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | souvenirsdelecolejeanmoulin
| CUIRS AUX BANQUES
| ART DE DEPLAIRE